Le ciel en garde encore la trace

 
 

Six moulages unique des mains de Pedro surgissant d’un cercle de terre de bruyère. Les mains sont dorées, parce-que l’or n’a pas d’age, qu’il perdure. Quelques carcasses d’insectes : une vie après la vie. Terre de bruyère, plâtre, peinture glycéro-métallique et insectes. Divers éléments : Ø = 1 m, moulages différents à échelle 1.

En collaboration avec la Galerie La Vitrine et la Galerie In & Out.


The sky still keeps the track

Six single casts of Pedro hands in a circle arising peat. The hands are golden, because, as gold does not age, he continues. Some carcasses of insects : life after life.

Rose-water, insects, peat, glycero-metallic paint and plaster. Five components : Ø = 1 m.

In collaboration with la Galerie La Vitrine and la Galerie In & Out.